top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurParlons.anges

Courir pour toi

Alors, tous les matins, courir sur la corniche, comme on se baigne au vent pour se laver des idées noires. Je cours, pour oublier les pleurs, et à chaque foulée ton ombre se disperse le temps d'une journée. Parfois, le temps s'arrête, et son aiguille porte ton nom. Alors, je cours plus fort, à défaut de plus loin, aucune distance mon ange ne sera suffisante pour combler ton départ. Je cours vers le soleil quand tu cours vers la lune, et chacun de mes pas me rapproche de toi.



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La brise

L'aube

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page