top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurParlons.anges

La véritable étoile

Aujourd'hui, mon enfant, mon tout-petit enfant, aujourd'hui, je le sais, il ne restera rien, rien, si ce n'est la lumière. Elle me parle de toi comme l'univers s'en vient parler de son étoile.


La véritable étoile, celle qui brillait avant le chaos planétaire, et qui brillera encore quand le monde sera mort. La véritable étoile. Celle qui jouxte Andromède lorsque la voie lactée viendra à en mourir. Celle qui s'accroche aux yeux de nos inexistences, éclatant nos pupilles en écume dansante.


Dans ce ciel noir si doux, c'est la vie toute entière qui s'allume en chaque jour. Et sa nuit claire obscure porte encore ton prénom. Celui de tous les hommes, celui de toutes les chairs, celui de nos poussières, et de nos cœurs brûlants par l'infini grand tout.

Aujourd'hui, mon enfant, voilà enfin ce jour, où la lumière est une. Il ne lui reste rien, pas même une caverne pour projeter nos ombres. Et toi, mon tout-petit, mon bébé, mon enfant, tu brilles en cette étoile, épurée des colères, épurée des souffrances, épurée de nos vies, épurée à jamais de nos insignifiances.




42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La brise

L'aube

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page