top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurParlons.anges

Mélancolie

Mélancolie.


Ma fille, mon ange, c'est la mélancolie qui nait par ton soleil d'hiver. Ce n'est pas la tristesse, ce n'est pas la nostalgie. C'est n'est plus être mort. Ce n'est pas la douleur de ce qui ne sera plus, c'est plutôt la tendresse.


Mélancolie.


C'est t'embrasser tout bas, et malgré mes bras vides et si vides de toi c'est t'embrasser quand même. C'est te trouver partout, dans les yeux d'une enfant qui aurait eu ton age et vouloir elle aussi, cette petite inconnue, cette enfant de passage qui s'enfuit dans la rue et qui est la vie même, c'est vouloir lui sourire et être heureux pour elle.


Mélancolie.


C'est la douleur heureuse, c'est l'amour du souvenir, et c'est aimer aussi ici et maintenant. C'est la feuille orangée qui tient encore sur l'arbre, c'est la lune effacée se retirant dans l'aube, c'est le temps entre deux, c'est l'océan qui mange par l'écume une étoile. C'est la terre toute entière qui porte ton prénom, comme un air de chopin, comme le dernier rayon d'une bougie qui s'éteint.


Mélancolie.


C'est être heureux encore, mais d'une joie plus profonde. C'est t'aimer tous les jours tout en aimant le monde. C'est avoir plusieurs vies, mais pour chacune d'entre elles te retrouver la nuit.




7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La brise

L'aube

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page