top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurParlons.anges

Puisque le temps n'existe pas

Puisque le temps n'existe pas, puisque le temps n'existe plus, j'aurai vécu des millénaires. Et c'est l'éternité entière, qui se tiendra, dans la seconde où toi, ma fille, tu n'auras plus vécu.


Mille vies, mille fois refaites, la tienne, qui me tient par la main, pour traverser les ans, pour traverser les âges, ceux que tu n'auras pas, ceux que tu n'auras plus.


Puisque le temps n'existe pas, puisque le temps n'existe plus, tu vivras, toi aussi, mon enfant, mon bébé, pour dix milles millénaires.


Et une seconde, une seule seconde immense et toujours éternelle, je fus aussi ton père.




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La brise

L'aube

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page